Cet été, le Poil O’ Brass Band a décollé de Paris pour écumer les rues d’Istanbul au cours d’une semaine riche en émotions… De Sainte-Sophie à la place Taksim, des îles aux Princes à la mosquée Bleue, de Beyoğlu à Kadıköy, il s’en est fallu d’un cheveu de poilu pour qu’on ne décide de rester vivre sur place ! Récit d’un voyage un peu fou, parce que c’est nous.

En fait, tout avait mal commencé, avec des instruments bloqués, à 1 000km de là, à Kiev, glaglagla. Glas aussi pour la première soirée, impossible de mancher ! Terrible constat, mais nous, on était Poil O’ chauds ! Alors on a repéré les locaux, aiguisé nos chicos (sur des kebabs), et claqué quelques solos vocaux. Le lendemain, attente forcée, mais récompensée en soirée : paf, instruments récupérés ! C’est là que tout a vraiment commencé… Une manche mouvementée rue Istiklal, entre public chaud bouillant, commerçants méfiants et policiers conciliants. Le ton était donné ! 

Bien remis de notre première sortie, on a consacré notre mercredi à la découverte de la culture d’ici : pendant que certains plongeaient leur narines dans les épices du Grand Bazar, d’autres ont voté pour les visites de mosquées, Grande ou Bleue, pour en prendre plein les yeux ! Et pour partager nos ressentis, tous les Poilus se sont finalement retrouvés autour de verres de raki (prononcez « rakié » !). Inutile de dire que quand il a été l’heure de la cérémonie spirituelle, il n’y avait pas que les Derviches qui tournaient ! Et pour finir en beauté (fatale), une manche (au poil), clôturée par une descente de police (normal). Mais rien de mal, la fanfare c’est légal !

Pour se faire oublier un peu, et parce qu’un Poilu mariné en vaut deux, on a pris la direction des flots, et on a été porter notre flow sur de très jolis bateaux ! Jeudi et vendredi (et le dimanche aussi), c’est avec des concerts sur ferrys qu’on a mis le feu au pays ! Pas besoin d’extincteur, c’était juste une grosse ferveur !

Fanfare dehors, fanfare dedans ! On a aussi joué de nos charmes melodiques jusqu’à la rive asiatique. Le vendredi soir, c’est au Nayah que l’on a mis l’ambiance jusqu’au petit matin, et même a cappella svp ! Belote et rebelote, puisque les feux étaient au vert, on a remis ça à l‘Irish Pub James Joyce le samedi. Deux concerts, deux ambiances, mais toujours le même kiff pour nous et pour un public de fifous !

Et on pourrait continuer, vous parler de notre manche au pied de la tour de Galata, de la déambulation musicale sur l’île de Büyükada, des soirées improvisées et de leurs aléas… sans les mains ! Mais tout ça, on vous l’a compilé dans une vidéo souvenir, qu’on espère que vous allez aimer, et partager !

En bref, une semaine de folie… au poil !!
« Teşekkür ederim » à tous les fans avec qui on a pu échanger et simplement kiffer pendant ce séjour à Istanbul. See you soon in Paris !!
Et retrouvez tous nos concerts en photo et en vidéo, à Istanbul, Paris ou ailleurs, en nous rejoignant sur Facebook et Instagram !
=> Facebook : @Poilobrass
=> Instagram : poilobrassband

 
Categories:

Comments are closed.